Le syndicat se dit satisfait que nombre d’actions entreprises, cette année, en faveur des travailleurs, ont porté leurs fruits. Cependant, c’est la « déception totale », soutient Reeaz Chuttoo, « au niveau politique ».

L’Alliance Lepep, affirme le secrétaire général de la Confédération des travailleurs du secteur privé (CTSP), ne s’est pas affirmée en faveur des salariés, cette année. Le National Wage Consultative Council, censé se prononcer sur le salaire minimum, n’est toujours pas constitué, relève Chuttoo, tandis que les amendements aux lois du travail se font toujours attendre.

Jane Ragoo rappelle que l’année 2017 verra une hausse des prix du riz, des grains secs et du carburant. Cela après l’octroi, par le gouvernement, d’une « compensation de la honte ».

La CTSP, qui peut aussi représenter des employés du public, prévoit une manifestation contre les lois du travail en février. Rendez-vous est donné le 4 février, à Rose-Hill.