Follow Us On

Slider

Se dirige-t-on vers une grève comme en juin 2013 ? Les négociations en vue d’un accord collectif au niveau de la Compagnie nationale de transport (CNT) sont, en tout cas, dans une impasse. La direction a informé les délégués syndicaux qu’elle n’est pas en mesure de faire de contre-proposition, encore moins d’accéder à leurs demandes relatives à la hausse salariale et autres avantages financiers, qui s’élèvent à quelque Rs 300 millions. La situation financière de la compagnie lui permet uniquement de s’acquitter de ses engagements actuels.

C’est ce qui ressort de la réunion qui a eu lieu au siège de la CNT, ce mercredi 19 juin à Bonne-Terre (Vacoas), et qui a duré plus d’une heure. La rencontre a été présidée par le General Manager de la CNT, Hoolass Lochee.

La Union of Bus Industry Workers (UBIW), représentée par Ashok Subron, réclamait une hausse salariale de 40%. Celle-ci est de 27% du côté de la Plateforme de travailleurs de la NTC, représentée par Reeaz Chuttoo.

La direction de la compagnie de transport a préféré jouer la carte de la transparence quant à ses finances. D’autant qu’il semble que le gouvernement ne compte pas renflouer la CNT.

Reeaz Chuttoo et Ashok Subron ne cachent pas leur déception. Ils n’ont pas manqué non plus de rappeler qu’en l’absence de tout compromis, l’éventualité d’une grève générale se profile, comme le prévoit la loi.

En juin 2013, les services de la CNT avaient été paralysés par une grève générale durant quelques jours.

Le ministre du Transport Nando Bodha doit intervenir, estiment les syndicalistes.

Une hausse salariale à la CNT aura un impact financier non seulement sur la compagnie mais aussi sur les autres acteurs du secteur du transport public qui devront s’aligner quant aux rémunérations de leurs salariés. Les demandes de hausse du ticket d’autobus pourraient alors revenir sur le tapis.

La mise en opération, en septembre prochain, du Metro Express, n’est pas pour arranger les choses. La CNT sera la plus affectée, avait d’ailleurs indiqué le ministre Bodha en août 2017.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Actualités, En continu, Main sliders
Météo : Un avis de vent fort valable de jeudi matin à samedi

Il soufflera fort sur Maurice et Rodrigues à partir de demain.  La station météorologique de Vacoas a émis cette après-midi...

Close