Pile. Kaviraj Bokhoree est élu à l’élection partielle à Belle-Rose/Quatre-Bornes et le gouvernement «enterre» le projet Metro Express. Face. Le candidat du gouvernement l’emporte et l’avoué apporte son soutien au projet pourtant décrié. C’est le pari que prend le jeune professionnel en se portant officiellement candidat.

Bokhoree, qui considérait depuis un moment cette idée, a annoncé aujourd’hui sa participation à ce suffrage au no 18, dont la date n’a pas encore été fixée.

Comme Roshi Bhadain «l’éclaireur», l’avoué place sa candidature sous le sceau d’un référendum sur le projet Metro Express. Et sous la bannière d’«En marche Maurice, le parti du petit peuple».

Bokhoree, qui voit en Rama Valayden un «guru», réclame la démission de Nando Bodha pour son «incompétence» sur le dossier Metro Express. Et défie Pravind Jugnauth de se porter candidat au no 18. Ou, du moins, d’y présenter un candidat.

Kaviraj Bokhoree participait à la conférence de presse de la NTC Workers Power Union, ce vendredi 18 août.