Follow Us On

Slider

Ce n’est pas parce qu’elle ne briguera pas les suffrages à nouveau qu’elle ne travaillera pas pour la réélection des candidats MSM et de Pravind Jugnauth. L’affirmation vient de Roubina Jadoo-Jaunbocus. La députée sortante s’est rendue au bâtiment du Sun Trust aujourd’hui, où elle a rejoint des camarades du parti soleil.

Le siège du parti soleil était en effervescence, ce mercredi 9 octobre. Avec la présence des candidats pressentis pour se présenter sous la bannière de l’Alliance Morisien, sous laquelle le MSM et le Muvman Liberater (ML) se sont enregistrés aujourd’hui.

Khalid Kasenally, fils d’Abu Kasenally (qui a été ministre sous le régime travailliste), briguerait les suffrages à La Caverne/Phoenix (n° 15). Il était accompagné par Muhadjir Jaunbocus, époux de la Roubina Jadoo-Jaunbocus.

Vikram Jootun, directeur de la Mauritius Film Development Corporation, a aussi été vu au Sun Trust, tout comme l’ancien Attorney General Ravi Yerrigadoo. Ce dernier a accompagné Nando Bodha et Showkutally Soodhun, secrétaire général et président du MSM, ainsi que Eddy Boissezon et Anil Gayan, du Muvman Liberater (ML) au bureau du Commissaire électoral pour l’enregistrement de l’alliance des deux partis.

Interrogé par les journalistes sur l’adhésion d’Anwar Husnoo au MSM, Eddy Boissezon – secrétaire général du ML –, a laissé entendre qu’il ne sentait pas très à l’aise au sein du parti «kare-kare».

Plus tôt durant la matinée, Fazila Jeewa-Daureeawoo et Leela Devi Dookun-Luchoomun ont présidé une réunion de l’aile féminine du MSM. Plus d’une cinquantaine de membres y ont assisté. Dont certaines souhaitent voir le ministre Alain Wong obtenir une nouvelle investiture.

Facebook Comments