Un centre de désintoxication dédié aux mineurs victimes du fléau de la drogue synthétique a été inauguré ce vendredi 5 octobre à Montagne-Longue par le ministre de la Santé, Anwar Husnoo. Ils seront accueillis pendant plus de six semaines avec le soutien de spécialistes tels que des psychiatres, des psychologues et des travailleurs sociaux.

Anwar Husnoo a saisi l’occasion pour saluer l’effort des ONG engagées dans la lutte contre la drogue, ce qui tranche avec le discours tenu par son prédécesseur, Anil Gayan. Cette différence ne s’arrête pas là. Il a aussi rappelé sa volonté de réintroduire le traitement à la méthadone destiné aux toxicomanes et le fait qu’il ne faut pas les traiter comme des criminels, mais plutôt leur tendre la main pour un nouveau départ.

C’est dans ce même élan qu’il se tourne vers son prochain objectif : traiter les Mauriciens atteints de l’hépatite C. Anwar Husnoo prévoit de mettre en place un traitement qui les guérira en trois mois.