Follow Us On

Slider

Préparer les jeunes à faire face aux défis mondiaux et leur permettre d’obtenir un diplôme facilitant l’obtention d’un emploi. Ce sont quelques-unes des raisons qui ont amené le Premier ministre à annoncer la gratuité des frais de scolarité des études supérieures. C’est ce qu’a expliqué Bobby Hurreeram lors de la première conférence du gouvernement de 2019.

Le Chief whip a néanmoins prévenu que le nombre de places dans les institutions publiques étant limitées, ce sont ceux qui «travaillent dur» et la «crème» des candidats qui pourront prétendre s’inscrire pour les diplômes les plus en vue.

Participant également à la rencontre avec la presse, le député Zouberr Joomaye s’est félicité de la place «très spéciale» accordée aux ONG travaillant dans le domaine de la toxicomanie et du VIH au sein du National Drug and HIV Council. L’élu a rappelé que le gouvernement «faillira à sa mission» s’il aborde le problème de la drogue uniquement à travers le volet répressif.

Le ministre de la Fonction publique a, lui, justifié la décision de la State Trading Corporation de prélever une somme plus importante sur le prix des carburants afin de subventionner le prix de la farine à Maurice. Ceci, dit Eddy Boissezon, afin de maintenir le prix de la farine alors que le cours mondial du blé est en hausse.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Uncategorized
Trafic de passeports mauriciens : 10 à 12 mois de prison pour des Congolais voulant rallier l’Europe

Le verdit est tombé en Cour intermédiaire ce 30 novembre devant la magistrate Darshini Gayan. Douze Congolais, dont des femmes,...

Close