«La balle est dans le camp de Pravind Jugnauth.» Même si le Premier ministre a déclaré ne pouvoir aller contre la décision de son Deputy, selon ce que rapporte Narendranath Gopee, le chef du gouvernement doit agir comme dans le cas des femmes cleaners. Et trouver une solution au sort des 150 ex-contractuels auprès de la Central Water Authority. Ces derniers sont sans emploi depuis plus d’un mois.

Sept d’entre eux ont, en compagnie du syndicaliste Atma SHanto, entamé une grève de la faim hier.