Ils ont planté des coraux dans le lagon de Trou-aux-Biches. Pour plusieurs délégués qui participent à la conférence internationale sur le tourisme durable et la numérisation, le geste est symbolique. L’exercice est toutefois continu, assure le ministre du Tourisme, au niveau du ministère de l’Economie océanique.

Gayan est aussi revenu sur la polémique entourant l’allocation du contrat d’organisation de la conférence par la Mauritius Tourism Promotion Authority. Le quotidien Le Mauricien évoque, en effet, le fait que la compagnie désignée soit récente et que l’actionnaire est l’épouse du nouveau directeur de la MTPA.

L’organisme a réagi dans un communiqué émis hier, soulignant que toutes les procédures ont été respectées. Anil Gayan s’est, lui aussi, cantonné au communiqué.