Solidaire de Xavier Duval, qui a été exclu de l’Assemblée nationale pour deux séances, Alan Ganoo a boudé la reprise des travaux. Comme les autres partis d’opposition. Pour le président du MP, la sanction imposée au leader de l’opposition est «injuste».

A la place, le président du Mouvement patriotique a rendu visite aux femmes cleaners et grévistes de la faim, cet après-midi. Il avait d’ailleurs demandé l’ajournement de la présentation du National Employment Bill pour débattre du cas des femmes cleaners et de la grève de la faim entamée depuis neuf jours. Une requête que la Speaker a refusée, arguant que ce n’était pas une question urgente, a déclaré Alan Ganoo.

Le gouvernement ne veut reprendre le dialogue que si les grévistes mettent un terme à leur action, a indiqué Reeaz Chuttoo, président de la Confédération des travailleurs du secteur privé.