Follow Us On

Slider

La communauté créole n’est pas à prendre et à laisser comme bon leur semble, a prévenu le Rassemblement des organisations créoles. Celui-ci a été très critique envers les quatre principales formations politiques de Maurice, soit le MSM, le MMM, le PMSD et le PTr. «Tous les partis ont utilisés les Créoles puis les ont rejetés», a affirmé Gaëtan Jacquette.

Le regroupement n’oublie pas, par exemple, les propos de Showkutally Soodhun, président du parti soleil, sur les femmes créoles en 2017.

A l’approche des élections législatives, un mot d’ordre n’est pas à écarter, indique le Rassemblement des organisations créoles. Qui espère voir les problèmes de la communauté être pris sérieusement en compte dans les programmes électoraux à venir.

Facebook Comments