C’est la deuxième rencontre de ce type qu’a organisé un collectif d’associations sino-mauriciennes en une semaine. Ce mardi soir, ce sont les candidats de l’Alliance Lepep à Port-Louis Sud/Central (no 2) et Alain Wong, qui brigue les suffrages à Grande-Rivière-Nord-Ouest/Port-Louis Ouest (no 1), qui se sont livrés au jeu des questions-réponses à la salle Tian Tan à Port-Louis.

S’il y a un sujet qui a suscité un débat intense, c’est bien celui de la méritocratie. Plusieurs membres de l’auditoire ont, en effet, pointé du doigt le manque d’opportunités à Maurice pour expliquer l’exode massif dont est victime selon eux, la communauté sino-mauricienne. Quand ce n’était pas l’accès à l’emploi et aux postes de responsabilités, c’est le traitement jugé inégal devant les subventions de l’Etat qui a été dénoncé.