C’est un jeune homme simple, humble et posé que nous avons rencontré au sortir du collège. Depuis samedi, les Mauriciens d’ici et d’ailleurs parlent de Fabien Cornelius comme le compatriote qui fait flotter haut le quadricolore en ayant passé le cap des auditions à l’aveugle de l’émission The Voice, la plus belle voix. Lui s’étonne de l’attention qu’il suscite, des nombreux coups de fil et messages reçus, des gens qui l’arrêtent pour le féliciter. Tout comme il n’en revient toujours pas d’être passé de l’autre côté du petit écran.

La musique, dit cet habitant de Plaisance, Rose-Hill, est « fondamentale » à son existence. Et s’il a choisi de repasser les examens du Higher School Certificate, ce n’est pas pour autant qu’il mettra un frein à ses activités musicales. « Je ne vis pas sans musique. » Il faudra donc composer avec. Justement, le jeune homme qui, jusqu’ici, s’est fait connaître surtout à travers des reprises, s’essaie à l’écriture. Car s’il est excité par son aventure avec la team Jenifer, cela ne l’empêche pas de réfléchir à l’après-The Voice.