Retracer le parcours des immigrants de Chine à Maurice. Tel est le propos du film documentaire «A long way to home». Une équipe de Shanghai est actuellement dans l’île pour le tournage.

La délégation chinoise et leurs partenaires mauriciens ont fait découvrir à la presse quelques séquences du documentaire, ce mardi 29 août à la mairie de Port-Louis. Tout en discutant des techniques et de différents aspects du tournage.

Le film est réalisé par Shengnan Liu et coproduit par Mimi Lin, partenaire de O-Marketing Shanghai, et Jean Paul Lam, président du Chinese Culture and Arts Committee. Installé à Shanghai depuis quelques années, l’homme d’affaires a fondé O-Marketing il y a sept ans.

Le film documentaire retrace le parcours des migrants chinois à travers quatre personnages. En n’alignant pas que des plans d’interviews, le projet veut ainsi sortir des sentiers battus mais aussi apporter une dimension émotionnelle au court-métrage. Cela afin de faire comprendre aux Chinois le parcours de ceux qui ont quitté ce pays pour Maurice mais aussi de permettre aux Sino-mauriciens de mesurer ce parcours et de retrouver leurs racines.

Dans l’île depuis le 24 août, l’équipe de Shanghai a effectué des repérages mais aussi rencontré des personnalités de la communauté chinoise. Le tournage aura lieu jusqu’au 4 septembre, en grande partie dans la capitale.

Présents à la mairie de Port-Louis hier, le ministre des Arts et de la Culture Pradeep Roopun a assuré le plein soutien de son ministère à ce projet qui, dit-il, renforcera les liens entre nos deux pays.

Partant de son expérience personnelle, son collègue à l’Intégration sociale, Alain Wong, espère pour sa part que cela permettra à nos compatriotes de comprendre leurs origines.

Le film est réalisé en collaboration notamment avec le Centre culturel chinois, la municipalité de Port-Louis et la Dragon Lion Dance Federation.