Le MSM donne dans les dérapages communaux, déplore Xavier Duval. Cela a été le cas lors des débats budgétaires, affirme le leader de l’opposition mais aussi avec Mahen Seeruttun aujourd’hui, estime-t-il.

Le ministre de l’Agro-industrie, dit Duval, s’est trouvé à court d’arguments durant la Private Notice Question.

Un autre exemple, avance encore le leader du PMSD, est cette histoire d’affiches postées aux abords des mosquées durant le week-end.

«Je crains une descente dans l’enfer communal téléguidé par le MSM», soutient Duval.