Coloniser la planète rouge, le nouveau défi de l’humanité. Ils sont 100 à avoir été présélectionnés pour aller sur Mars. Dr Adriana Marais est de ceux-là. La physicienne théoricienne veut s’envoler vers l’inconnu. Et se dit «prête à faire presque n’importe quoi» pour être parmi les pionniers de cette «aventure extraordinaire».

La Sud-africaine a animé une conférence ce mardi 12 juin. Pendant un peu plus d’une heure, elle a décortiqué le projet Mars One. Quatre astronautes entreprendront un voyage de sept mois vers la planète rouge, chaque deux ans à partir de 2024.

Le Dr Marais a passé en revue les nouvelles approches pour une agriculture martienne, la pisciculture pour la production d’azote qui servira, après réaction avec l’eau, à produire de l’oxygène et de l’énergie.

Curieuse de nature, la scientifique, Head of Innovation chez SAP Africa, contient à peine son excitation. Il y a quelques jours, le Curiosity Rover de la Nasa a découvert du méthane dans le sol martien. La découverte est considérable car elle renforce l’hypothèse qu’il y avait peut-être de la vie sur Mars.

La conférence est à l’initiative de Sanlam Private Wealth et de la South African Chamber of Commerce.