Follow Us On

Slider

Le bond de Maurice sur l’indice «Ease of Doing Business 2020» n’a pas échappé au président russe. Commentant la remontée de son pays, qui est passé de la 43à la 28place, Vladimir Poutine a lancé, le ton léger, à son homologue mauricien : «Nous avons pris votre place.»

Poutine a commenté, le jeudi 24 octobre, la performance de son pays sur ce classement. Maurice lui laisse le 28e rang pour atterrir dans le top 15. «M. le président, je dois dire que vous êtes indiscret», a plaisanté le chef d’Etat russe.

Maurice, comme la Russie, est bien notée dans divers secteurs cette année. Vyapoory a salué le compliment d’un pouce levé. Tandis que le ministre des Affaires étrangères Sergei Lavrov n’a pu réprimer un rire.

Poutine a accueilli le président de la République Barlen Vyapoory et 42 autres chefs d’Etat et du gouvernement au premier Sommet et Forum économique Russie-Afrique, à Sotchi. Des délégués des pays y ont assisté les 23 et 24 novembre. Durant ces deux jours, plus de 500 accords d’une valeur globale de près de Rs 454 milliards ont été signés.

Barlen Vyapoory a pu, comme il l’espérait, avoir un tête-à-tête avec Vladimir Poutine. Le Mauricien a notamment évoqué avec son homologue les opportunités au niveau du tourisme. Et demandé officiellement de considérer une liaison aérienne directe entre nos deux pays.

«Nous attendons maintenant, avec ce forum Russie-Afrique, que le commerce et les relations bilatérales et multilatérales soient davantage renforcés et développés », a déclaré le président Vyapoory. La Russie, a-t-il souligné, peut utiliser Maurice comme porte d’entrée vers l’Afrique. «Il y a un grand potentiel pour augmenter le nombre de touristes russes vers Maurice et l’Afrique», a ajouté le président mauricien.

Il a profité de sa mission pour réitérer la reconnaissance de Maurice envers la Russie pour le soutien apporté dans la lutte, face au Royaume-Uni, pour retrouver la souveraineté sur l’archipel des Chagos.

Facebook Comments