Mettre en valeur la culture et le patrimoine de Maurice et de Rodrigues sera la mission de Diego Buñuel pendant son séjour sur l’île. Le reporter, plus connu pour son émission Ne dites pas à ma mère, est en visite chez nous dans le cadre de Moris Dime.

Alors que le phénomène de mondialisation touche même la culture, à travers une certaine homogénéisation, il faut se rappeler la force de ses racines et de son propre patrimoine culturel, fait ressortir le directeur des documentaires à Canal+.

Pour son troisième jour à Maurice, le journaliste a ravi le public mauricien avec une projection exclusive du film documentaire Exode, réalisé par la BBC en collaboration avec Canal+. Le documentaire relate la crise migratoire en Europe du point de vue des migrants. Le parti pris : leur confier des smartphones qui capteront les images de leur périple.

La projection, très émouvante pour certains spectateurs présents au MCiné de Trianon, ce mardi 13 décembre, a été suivie par une séance de questions-réponses durant laquelle Diego Buñuel a annoncé la préparation du deuxième volet du documentaire. Celui-ci, dit le Franco-Américain, est l’un de ses plus beaux films.

Habitué des zones de conflit, il se ravit du calme qui règne ici et espère pouvoir en profiter jusqu’à son départ, prévu jeudi prochain.

Avant le grand retour, Diego Buñuel parcourra Maurice et Rodrigues afin de découvrir les différentes facettes des deux îles, même s’il ne prévoit aucun reportage pour le moment.

Le journaliste explorateur mettra le cap sur Rodrigues ce jeudi. En compagnie d’Axel Ruhomaully, l’initiateur de Moris Dime, il donnera le départ du « Tour des fiertés mauriciennes ». Diego Buñuel sera dans les rues de la capitale, lundi prochain.