Nouveau renvoi dans le constitutional challenge de Rezistans ek Alternativ sur l’obligation faite de déclarer son appartenance ethnique pour être candidat aux élections. Encore une fois à la demande de l’Etat. Le Premier ministre est en présence du rapport du comité ministériel sur la réforme électorale, a indiqué l’Assistant Solicitor General en Cour suprême aujourd’hui. Pravind Jugnauth n’a toutefois pas encore eu le temps de l’étudier en profondeur, a-t-il poursuivi.

C’est une «dernière chance» que le parti au papillon accorde à l’Etat, prévient Ashok Subron. La balle est dans le camp du Premier ministre et ministre des Finances, pour l’heure occupé à préparer le Budget 2018-2019.

Début avril au Parlement, Jugnauth avait affirmé que son gouvernement réfléchit sur la question d’appartenance ethnique.