Le Parlement n’est pas plus avancé quant à une date pour l’introduction des amendements à la loi sur la déclaration des avoirs. Le rapport du comité ministériel est à l’étude au niveau du bureau du Premier ministre, a seulement avancé Pravind Jugnauth. Insatisfait, Aadil Ameer Meea a demandé un «calendrier précis» pour la présentation du projet de loi.

Ce texte est une «priorité», a réaffirmé le Premier ministre. Qui insiste que le document sera présenté à l’Assemblée nationale avant la fin de son mandat. Sans pour autant donner de date. Le député mauve lui rappelait que cette loi figurait au rang des douze priorités de ce gouvernement, à être concrétisées en début de mandat.

La déclaration des avoirs parlementaires sera-t-elle rendue publique ? «Cela ne sert à rien de faire une déclaration et de la garder dans un tiroir à l’ICAC», a ironisé Aadil Ameer Meea. C’est à l’étude, a répondu le chef du gouvernement.

Les membres des conseils d’administrations de corps paraétatiques ainsi que les conseillers sont-ils concernés ? a voulu savoir Rajesh Bhagwan. La loi, telle quelle, ne s’applique pas à ces catégories de personnes, ni même aux hauts fonctionnaires, a fait remarquer Jugnauth. «Cela sera pris en considération.»