Mahen Seeruttun semble en être convaincu. « Avec le potentiel d’un marché d’exportation, affirme le ministre de l’Agro-industrie, l’engouement de quelques investisseurs étrangers, le projet de relance du secteur du thé est là. »

Plus de 600 arpents de terrains laissés à l’abandon ont d’ailleurs été identifiés et pourraient être remis sous culture du thé. Tandis que l’usine de thé de Dubreuil rouvrira ses portes début 2017. Les travaux pour sa remise sur pied sont en cours, a indiqué le ministre durant sa conférence de presse.

« La croissance de cette industrie sur le plan global est de 7% », explique encore Seeruttun. Et la diversification des offres de thés est une opportunité que Maurice se doit de saisir, dit-il.

Mahen Seeruttun a, par ailleurs, annoncé les activités prévues dans le cadre de la Journée mondiale de l’alimentation. Cette année, le ministère de l’Agro-industrie et une centaine d’exposants donnent rendez-vous aux Mauriciens au Domaine les Pailles pour le Salon de l’agriculture.

Le thème, cette année : « Climate is changing, food and agriculture must too ». Le Salon, qui sera lancé officiellement le 14 octobre, ouvrira ses portes au public ce week-end, soit les 15 et 16 septembre.

L’entrée sera gratuite et des navettes mises à disposition aux deux gares de Port-Louis et à celle de Rose-Hill. Des activités sont aussi prévues pour les enfants.