Leur affaire doit être entendue en Cour de Curepipe, ce jeudi 16 mars. Le bureau du Directeur des poursuites publiques est censé faire connaître sur sa position sur le dossier des sœurs Rawat et de Claudio Feistritzer.

Mais Laina et Adeela Rawat, ainsi que l’époux de cette dernière ont été convoqués aux Casernes centrales aujourd’hui.

Cette audition au Central Criminal Investigation Department à la veille de la comparution en Cour est signe, pour Laina Rawat, que « personne ne veut prendre de décision ». Et que « ce dossier va traîner encore ».

Un avis que partage son beau-frère et sa sœur. Qui indiquent d’ailleurs que les questions qui leur ont été soumises aujourd’hui sont « un peu les mêmes qu’avant ».

Claudio Feistritzer estime même que cette convocation est « juste une façon [pour la poursuite]d’avoir quelque chose à dire demain ».

Photo : Laina et Adeela Rawat ainsi que Brian Burns aux Casernes centrales.