La réplique de Collendavelloo aux propos de Bérenger de samedi dernier ? «Je lui laisse la responsabilité de ses propos», a déclaré le Deputy Prime minister, ce lundi 8 mai, alors qu’il assistait à la soirée de lancement de la nouvelle identité du Wellkin Hospital.

Le leader du MMM avait affirmé, durant sa conférence de presse hebdomadaire, que ce qui se passe notamment au Central Electricity Board avec ses filiales, dont Fiber Net, se fait avec «la bénédiction» d’Ivan Collendavelloo, ministre de l’Energie et des Utilités publiques. Et qu’une «mafia» sévit dans l’optique d’empocher des contrats juteux.

S’il choisit de ne pas répondre «aux insultes par des insultes», le leader du Muvman liberater (ML) estime toutefois que Bérenger a encore «beaucoup d’amertume» à cause de ses résultats aux élections générales de 2014 à Stanley/Rose-Hill (no19).

Interrogé sur le député ML Ravi Rutnah, Collendavelloo dit que «c’est un bon garçon, tout le monde a des états d’âme».

Le désaccord de Rutnah quant à l’organisation du meeting du 1er-Mai est tombé sur la place publique la semaine dernière. Lançant des rumeurs d’un «froid» du député de Piton/Rivière-du-Rempart avec son parti. Rutnah les avait démenties la semaine dernière.