Nouvel accrochage entre Bashir Jahangeer et Ivan Collendavelloo lors de cette rentrée parlementaire. Une question du député MSM sur des installations de stations d’épuration de la Central Water Authority a mis le feu aux poudres, ce 27 mars.

Le Deputy Prime minister a expliqué que le contrat pour ces installations, estimées à Rs 56 millions, a été attribué à Chemco Ltd. Bashir Jahangeer a alors voulu savoir pourquoi la compagnie EDCC, pourtant disposée à effectuer ces travaux pour Rs 5 millions de moins, n’avait pas été choisie.

«Yes, I know you know this company very well», a répondu Ivan Collendavelloo tout en expliquant que EDCC était «not responsive».

Non satisfait des réponses du ministre de l’Energie, Jahangeer a jugé ses explications «amazing». Ce qu’Ivan Collendavelloo a jugé «unparliamentary» en soulevant un «point of order», suscitant l’indignation du côté de l’opposition.

«It’s not a point of order!», «amazing!», «I’m amazed as well», «Pa per Bashir!» reprennent alors les députés de l’opposition de manière sarcastique.

La Speaker Maya Hanoomanjee rappelle alors les membres de l’assemblée à l’ordre afin que Jahangeer puisse compléter sa question mais ce dernier est interrompu par Ivan Collendavelloo. «Kalme twa ta!» lance alors Shakeel Mohamed au Premier ministre adjoint.

Pour sa deuxième question parlementaire, le député Jahangeer a voulu savoir où en sont les recherches pour un partenaire stratégique pour la CWA. Le premier ministre adjoint a expliqué que la banque mondiale agissait comme consultant dans cette affaire.

Ivan Collendavelloo a aussi souligné que ces travaux n’auront aucune incidence sur les tarifs de la CWA même si ces derniers seront revus.