L’annonce de l’institution d’une commission d’enquête pour se pencher sur le monde hippique à Maurice a été au centre des conférences de presse du Parti travailliste, du MSM et du MMM en ce samedi.

Au Parti travailliste, son président Patrick Assirvaden salue la « décision courageuse » du Premier ministre de mettre en place cette instance pour lutter contre une « mafia » qui sévit depuis trop longtemps. De son côté, Paul Bérenger dit que le Premier ministre et lui sont sur la « même longueur d’onde » sur cette question. Le leader du MMM précise qu’il fera part à Navin Ramgoolam de ses suggestions pour la nomination d’experts étrangers au sein de la commission.

Si Pravind Jugnauth est d’accord avec le fait que certains agissements sont longtemps restés impunis, le leader du MSM n’a cependant « aucun espoir d’assainissement au Champ-de-Mars ».

Photo : Mauritius Turf Club