Follow Us On

Slider

«Le chiffre pour la compensation salariale sera proposé au Premier ministre le 6 décembre». C’est ce qu’a fait ressortir le ministre du Travail, Soodesh Callichurn, a l’issue du comité technique sur la compensation salariale pour l’année 2018 qui s’est réuni à son ministère, à Port-Louis, ce jeudi 22 novembre.

Pradeep Dursun, le Chief Operating Officer de Business Mauritius insiste pour dire qu’une compensation salariale n’est d’actualité car le taux d’inflation tourne autour de 3,3%. Il souhaite également que l’inflation ne soit pas le seul indicateur à être pris en considération. Il estime que le taux de croissance, de la productivité et de la compétitivité, entre autres, soient pris en compte.

Les syndicalistes présents se sont, eux, prononcés contre la proposition du Business Mauritius. Ils estiment l’inflation de 3,3% ne reflète pas la réalité et que les travailleurs doivent obtenir d’une compensation salariale.

Aniff Peerun de Mauritius Labour Congress, Atma Shanto de la Fédération des Travailleurs Unis, Ashok Subron de la General Workers Federation, Reaz Chuttoo de la Confédération des travailleurs du secteur privé et Rashid Imrith de la Fédération des syndicats du secteur public ont siégé sur ce comité.

Facebook Comments