Nos gares font aujourd’hui office de « parkings de bus ». Avec la modernisation du transport public, qui est déjà enclenchée, Nando Bodha souhaite que ces lieux se transforment en « villes » dans la ville. Des lieux de transit pour les bus, mais des « espaces urbains » fonctionnels pour le public dotés d’espaces shopping et récréatif, de food courts, de bureaux…

Pour le ministre du Transport, le lancement, ce jeudi 12 novembre, de la SmartLine de Rose-Hill Transport (RHT) marque « peut-être un premier pas » vers cette évolution. Ce service entend faire gagner du temps aux voyageurs durant les pointes de pointe à travers des arrêts de bus « stratégiques », explique Sidharth Sharma, Managing Director de RHT.

La SmartLine est accompagnée d’une application mobile dédiée. Le Trip Planner permet au voyageur de se renseigner sur l’horaire exact des bus.

Ce service sera lancé dans un premier temps sur la ligne no 1 Rose-Hill/Port-Louis, entre 6h30 et 9h. Avant d’être étendu sur d’autres lignes et de comprendre également le créneau de fin de journée (15h30-17h30). A terme, des minibus intra-urbains transporteront les voyageurs de leurs portes jusqu’aux arrêts de bus dédiés. Un système de smart pass sera également mis en place.

Au niveau de la SmartLine de la National Transport Corporation, « tout est prêt », indique le ministre pour le même type de service sur le trajet Quatre-Bornes/Curepipe. Vingt bus semi low floor sont attendus à la fin de l’année.