Les chauffards n’ont qu’à bien se tenir. Des mesures plus sévères sont annoncées à l’encontre de ceux qui font preuve de comportements dangereux sur nos routes. Chauffeurs de quatre-roues et de deux-roues, piétons… tous sont concernés. C’est ce qu’a annoncé Nando Bodha aujourd’hui.

Les sanctions seront ainsi plus « graves » par rapport aux excès de vitesse, au hit-and-run et à l’alcool au volant, a indiqué le ministre du Transport. Avec le risque d’une suspension à vie du permis de conduire. A noter que depuis le début de l’année, 104 personnes sont mortes sur nos routes, dont 34 piétons.

Pour ce qui est des motocyclistes, le learner sera valable sur une période d’un an uniquement à partir de janvier 2016. Les propriétaires de deux-roues ont par ailleurs jusqu’à la fin de l’année pour faire changer les plaques de leur véhicule pour de nouvelles, détectables par les speed cameras.

La répression seule, note toutefois Nando Bodha, ne sera pas efficace à terme. Et il revient à chacun de se responsabiliser. La police, de son côté, applique une politique de « tolérance zéro », soutient le DCP Beekun.