Quelle est la production locale de lait ? Environ 4 millions de litres par an, ce qui représente quelque 10% de la consommation locale. Ce volume représente trois fois moins que la production locale en 1989 (13,5 millions de litres). Le reste est importé, note Sunil Bholah. Ce qui représente Rs 3 milliards de roupie de «perdues» au niveau du lait et des produits laitiers importés, poursuit le ministre des Entreprises et des Coopératives.

De 1 958 éleveurs il y a en douze ans, le pays n’en compte aujourd’hui que 800, soit moins de la moitié. Pour Sunil Bholah, la production laitière est un secteur «à être consolidé de manière urgente». D’autant que la demande locale va en augmentant.

Le don d’un camion réfrigéré à la Mauritius Livestock Marketing Cooperative Federation Ltd s’inscrit dans les efforts pour booster le secteur. L’une des recommandations du rapport de l’African-Asian Rural Development Organisation (AARDO) concerne, en effet, la mise en place de «systèmes de logistiques pour une collecte et une distribution efficace».

Grâce à ce véhicule, remis officiellement le jeudi 22 février à Henrietta, la fédération pourra récupérer le lait auprès des éleveurs et l’acheminer à son unité de pasteurisation de la Maison des éleveurs.

L’achat du camion réfrigéré a été rendu possible grâce au soutien financier de l’AARDO, à hauteur de Rs 1,4 million environ.