Le système First past the post ne donne pas toujours de majorité claire. Une dose de proportionnelle permet de rétablir l’équilibre, insiste Paul Bérenger.

Le leader du MMM a, durant sa conférence de presse hebdomadaire, dénoncé les « bêtises à peine croyables que sir Anerood Jugnauth a déblatéré sur la réforme électorale à Rodrigues ». La formule appliquée à Rodrigues peut être améliorée, soutient Paul Bérenger. Et c’est aux Rodriguais de décider de ce qui leur convient le mieux, fait-il ressortir.

Bérenger rappelle que le MSM est censé être en faveur de son introduction, vu que cela figure dans le programme gouvernemental et fait partie des terms of reference du comité Duval sur la réforme.

Le leader de l’opposition s’interroge, par ailleurs, sur le rôle de ce comité quant à un projet de loi concernant la réforme électorale à Rodrigues et qui serait déjà prêt. Ce texte, estime Bérenger, doit être rendu public.

Il compte rencontre le Chef commissaire Serge Clair la semaine prochaine.