Le leader du MMM n’a pas apprécié que Rudy Poinen soit conduit aux Casernes centrales pour être interrogé sur les affiches « Rann kass » du MMM après la condamnation de Pravind Jugnauth pour conflit d’intérêts dans le cadre de l’affaire Medpoint. Paul Bérenger s’y est ainsi rendu vers 14h ce mardi pour donner sa version des faits et confirmer que les affiches ont été commandées par le MMM. Bérenger persiste en affirmant que le placardage de ces affiches à travers le pays est légal. Et de prévenir que malgré l’intervention de la police, la campagne « Rann kass » du MMM ne cessera pas.

Un certain flou a entouré le sort du fils de l’imprimeur de Rose-Hill. Ainsi, dans un premier temps, on a fait état au MMM de son arrestation et de sa possible inculpation sous une charge de « publishing false news ». Mais au Police Press Office, on affirme que Rudy Poinen n’a pas été arrêté et qu’il a été autorisé à rentrer chez lui après son audition par le Central Criminal Investigation Department. Toutefois, s’il ne sera pas accusé de « publishing false news », une charge de « defacing road or building » en vertu du Supplementary Act du Code pénal pourrait être retenue contre lui.