Bafouer le secret bancaire peut nuire à la réputation de Maurice, soutient le Gouverneur de la Banque de Maurice. Ramesh Basant Roi s’est entretenu, hier, avec le Chief Executive Officer de la SBM concernant le prêt en euros de Vishnu Lutchmeenaraidoo auprès de cette institution.

La SBM compte d’ailleurs nommer un expert pour enquêter sur la fuite. Action qui a tout le soutien du Gouverneur de la Banque. Qui insiste auprès du public pour qu’il ne prête pas foi aux «fuites infondées».

«On a l’impression qu’il y a une campagne pour calomnier certaines personnes» et nuire à la réputation du pays en tant que centre financier, avance Basant Roi. Qui estime que les investisseurs vont fuir quand le secret bancaire est ainsi bafoué.

«La confidentialité est très importante dans le domaine bancaire, même si on nous accuse de nous cacher derrière les lois», souligne Basant Roi. La seule méthode pour avoir accès aux comptes d’une personne, c’est celle utilisée par l’Independent Commission against Corruption, affirme-t-il. Car plus «civilisée et en règle».

Il faut avoir un sens de la responsabilité et agir contre ceux qui font fuiter les détails de compte, insiste le Gouverneur de la Banque. Il prend l’exemple de ce qui s’était passé en Suisse, où une banque avait licencié tout un département après la fuite de documents bancaires. Le staff des institutions bancaires doit être plus discipliné, insiste Basant Roi.

La politique n’y a pas non plus sa place, poursuit-il. Et de citer sa «première action» en tant que Gouverneur : demander à la nièce de Vishnu Lutchmeenaraidoo, qui avait été une proche collaboratrice de l’ancien gouverneur, de partir.