Ce n’est pas cette année que l’on verra un gardien de but remporter le Ballon d’or. Si l’Allemand Manuel Neuer faisait partie du trio favori, il a cependant dû s’incliner devant Cristiano Ronaldo. C’est le Portugais qui a remporté le prestigieux trophée pour la troisième fois, après s’être distingué en 2008 et 2013. Le gala s’est tenu au Palais des Congrès de Zurich, hier 12 janvier.

Avec 37,66 % de voix, Ronaldo a devancé les deux autres finalistes Lionel Messi – sa neuvième nomination – et Manuel Neuer qui ont obtenu 15,76 % et 15,72 % des votes respectivement. Viennent ensuite Arjen Robben avec 7,17 %, Thomas Muller avec 5,42 % et Philip Lahm avec 2,90 % de votes. La Fifa a annoncé que 3,3 millions de personnes ont participé au vote.

3

 Photo (Fifa) : Thomas Neuer, gardien de but de la Mannschaft.

Malgré une lourde défaite lors du dernier Mondial, celui que l’on surnomme CR7 peut tout de même être fier. Quatre titres remportés lors de l’année écoulée : la Ligue des Champions, la Coupe du roi, la Supercoupe d’Europe et le Mondial des Clubs. Sans oublier ses 52 buts marqués au cours des 43 rencontres qu’il a disputées en 2014.

Ronaldo a reçu son prix des mains du Français Thierry Henry. Le joueur de 29 ans n’a pas manqué de remercier tous ceux qui ont voté pour lui, y compris le président et le coach de son club, le Real Madrid. « Ça a été une année inoubliable, a-t-il déclaré. Remporter ce trophée à la fin de cette année est quelque chose de vraiment exceptionnelle. » Il a souligné vouloir entrer dans l’Histoire du football en étant le meilleur. Il reste cependant à un Ballon d’or de son rival, l’Argentin Lionel Messi qui a déjà quatre victoires à son palmarès.

Les Allemands se sont aussi imposés lors de cette cérémonie. Le prix du meilleur entraîneur a été décerné à Joachim Löw. On ne peut oublier la performance de la Mannschaft lors de la Coupe du Monde 2014. James Rodriguez (photo plus bas), le milieu de terrain de la Colombie et joueur du Real Madrid, a remporté pour sa part le prix du plus beau but face à l’Uruguay en 8de finale de la Coupe du monde. Du côté des filles, le prix du meilleur entraîneur est allé à Ralf Kellerman, qui est à Wolfsburg, et celui de la meilleure joueuse de l’année à Nadine Kessler, milieu de terrain au sein du même club.

1

 Photo: Fifa

Sources : BBC, Fifa, TF1, 20 minutes