Follow Us On

Slider

«Il n’y a pas de nouvelles fissures» sur l’autopont de Decaen, en opération depuis novembre 2018. Le ministre des Infrastructures publiques s’est voulu rassurant face à Reza Uteem. Le site est supervisé depuis environ deux mois, quand cela avait été repéré, a indiqué Nando Bodha à l’Assemblée nationale, hier. Si rien n’a été noté durant six semaines, «un mouvement de deux centimètres a été relevé ces derniers jours», a-t-il ajouté.

«S’il y a des réparations à effectuer, le constructeur en sera le responsable», a assuré Nando Bodha au député du MMM. Citant la période de garantie d’un an contre les défauts («defects liability period») et les Rs 50 millions retenues sur la solde à régler au «joint venture» Transinvest-General Construction.

Le travailliste Osman Mahomed s’est, lui, inquiété que d’éventuels travaux de réparation relèverait, à l’avenir, de la Road Development Authority ou du gouvernement en place à ce moment-là. La responsabilité du constructeur est engagée «en tous temps», a fait ressortir Nando Bodha. Parce que le contrat comporte aussi une clause de garantie portant sur dix ans.

Du reste, lorsque les travaux du métro au Caudan seront complétés, une réunion sera organisée pour discuter de la «stabilité de toute la région», a précisé le ministre.

Facebook Comments