Follow Us On

Slider

«Le secteur automobile est le segment sur lequel on doit innover et renforcer la régulation.» Bertrand Casteres, CEO du groupe MUA, en est convaincu. Cela s’inscrit dans la volonté de réduire les accidents de la route dans un pays où le nombre de véhicules va en augmentant alors que le territoire est restreint. A cet effet, le patron du groupe d’assurances suggère la mise en place du système bonus-malus qui, espère-t-il, responsabilisera davantage le conducteur.

La prime d’assurance annuelle est modulée à la hausse ou à la baisse en fonction du nombre d’accidents dont le conducteur assuré est responsable. Plus ils sont nombreux, plus chère sera la prime.

Autre suggestion de Bertrand Casteres, réclamée depuis des années : la mise en place en parallèle, par la National Transport Authoity, d’une base de données qui répertorie les sinistres (accidents) dans lesquels les véhicules (automobile ou motocyclette) ont été impliqués. Ou encore celle d’un accord de place entre les compagnies d’assurances pour le segment automobile, qui faciliterait l’échange d’informations entre elles sur les titulaires des polices.

Le Conseil des ministres a avalisé, le vendredi 5 avril, la mise sur pied d’un comité technique chargé d’étudier la faisabilité du système bonus-malus à Maurice.

[Entretien réalisé le lundi 1eravril à Port-Louis]

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Business, Main sliders, Videos
Les rédactions du «nisa»

Malbar la panse pei-la pou li. Kreol nek konn amize. Tou laskar fanatik. Bann blan rasis. Avouez que vous connaissez...

Close