Lunettes de soleil vissées sur le nez, c’est avec le sourire qu’Ameenah Gurib-Fakim a fait son entrée en Cour suprême à 13h15. Deux gardes du corps accompagnent l’ex-présidente de la République qui est auditionnée par le juge Caunhye et ses assesseurs.

Visiblement détendue, la scientifique a échangé quelques mots avec son panel légal. Hervé Duval, Senior Counsel, la représente, assisté de Yanilla Moonshiram.

Trois autres témoins doivent également être entendus, ce mardi 14 août, dont Satydanand Aujeet, deputy Permanent Secretary au bureau du Premier ministre. Le directeur des douanes Vivekanand Ramburrun est de retour, tout l’Acting Accountant General Sunil Duth Ramdeen. Le premier doit fournir des détails sur les articles importés par la présidence durant le mandat de Gurib-Fakim tandis que le second sera entendu sur le compte bancaire qui a été ouvert en septembre 2016 pour financer les activités de l’ONG Planet Earth Institute.

Motichand Seebah, officer in charge de l’administration à la présidence, est également dans la salle. Quelques minutes avant le début des auditions, il a échangé quelques mots avec Ameenah Gurib-Fakim. «Ça va ?» a-t-il demandé à l’ancienne locataire du château du Réduit en lui serrant la main.