Ameenah Gurib-Fakim ne rentre au pays que le samedi 11 août prochain. C’est ce qu’a indiqué l’avocat de l’ex-présidente de la République, Me Hervé Duval, dans un courriel adressé au secrétaire de la Commission d’enquête instituée par le gouvernement pour se pencher sur les agissements de la locataire du Réduit en mars dernier. Le président de la commission d’enquête, le juge Asraf Caunhye, a décidé d’auditionner la scientifique le mardi 14 août.

A la reprise des travaux de la commission d’enquête, ce jeudi, deux témoins ont été entendus. D’abord, l’Accountant General par intérim, Sunil Duth Ramdeen. Il a été appelé à apporter des précisions sur le compte bancaire qui a été ouvert en septembre 2016 pour financer les activités de l’ONG Planet Earth Institute (PEI) dirigée par le banquier angolais Alvaro Sobrinho. Ce compte avait été crédité d’une somme de Rs 3,7 millions.

Le juge Asraf Cauhnye a invité ce témoin à revenir le mardi 14 août afin qu’il puisse fournir d’autres détails sur les paiements effectués à travers ce compte bancaire. Il devra aussi donner des explications sur les sommes déboursées, l’identité des personnes à qui les paiements ont été effectués et celle de celui qui a autorisé ces versements.

Vivekanand Ramburrun, le directeur des services de douane de la Mauritius Revenue Authority (MRA), a également été convoqué aujourd’hui. Il devra revenir le mardi 14 août pour apporter des précisions sur les articles importés par la présidence entre juin 2015 et mars 2018.

Cette commission d’enquête vise à faire la lumière sur les circonstances entourant la décision d’Ameenah Gurib-Fakim d’instituer une Commission d’enquête sur les permis obtenus par Sobrinho à Maurice depuis l’arrivée de l’Alliance Lepep au pouvoir.