Follow Us On

Slider

Pour les 1 0474 clients floués de Sunkai Co. Ltd, Kaviraj Bokhoree est prêt à entamer une grève de la faim. L’avoué donne un mois au gouvernement pour s’assurer que l’argent qu’ils avaient investi dans ce qui s’est avéré une pyramide de Ponzi leur soit restitué. Au cas contraire, leur représentant légal compte se lancer dans une grève de la faim.

La Cour intermédiaire avait ordonné, en juillet 2018, à l’ex-directrice de Sunkai, Bhimla Ramloll, de rembourser les victimes de cette escroquerie. Le montant s’élève à quelque Rs 270 millions. Celle qui a défrayé la chronique en étant connu sous le nom de «madame Cabas» a toutefois fait valoir que l’argent avait été saisi suite à l’enquête de la police et de la Financial Intelligence Unit.

C’est ce qui explique que les plaignants ont, par l’intermédiaire de Me Bokhoree, saisi la Cour suprême dans l’espoir d’obtenir le dégel de la somme réclamée.

Leur représentant légal propose, lui, que l’Etat intervienne d’ici le 1er août afin que les «ti-dimounn» puissent retrouver leurs économies, le gouvernement étant intervenu pour rembourser les souscripteurs du plan Super Cash Back Gold et les investisseurs de Bramer Asset Management suite au krach du groupe BAI.

L’avoué a d’ailleurs invité ses clients à être présents en foule en Cour suprême ce lundi 1er juillet, à 10 heures.

Facebook Comments