La valse des personnes à être entendues dans le cadre de l’ouverture d’une enquête sur l’affaire Betamax continue. Après Ranjit Singh Soomaroah, qui était directeur général de la State Trading Corporation au moment de l’allocation du contrat d’approvisionnement en carburant à la firme de Veekram Bhunjun, c’est au tour de Mahen Gowressoo d’être convoqué par les limiers du Central Criminal Investigation Department.

L’ex-ministre, qui a été en charge du portefeuille du Commerce sous le régime travailliste, a donc passé cette journée de mardi aux Casernes centrales. Si son homme de loi Yash Bhadain est avare de détails sur ce qui s’est passé aujourd’hui, Mahen Gowressoo est pour sa part apparu détendu. Lâchant un laconique « c’est la vie » aux journalistes qui l’interrogeaient à ce propos.

Arrêté mercredi 8 avril, Ranjit Singh Soomarooa a été libéré sous caution deux jours plus tard. Cela après avoir comparu devant le tribunal de Port-Louis sous une charge provisoire de « conspiracy » et une autre de « breach of procedure in Procurement Tender Board ».

Mahen Gowressoo reprendra, lui, le chemin des Casernes centrales demain 15 avril où il est de nouveau attendu. Le 12 mars dernier, il a été décoré en tant que Grand Officer of the Order of the Star and Key of the Indian Ocean.