Le bureau de directeur des Poursuites publiques demande une enquête judiciaire sur la mort de Jacques Jocelyn Veerassamy. L’homme de 51 ans est décédé, en décembre 2013 à Forest-Side, d’un coup de couteau qui l’a atteint en plein cœur. L’enquête menée par la police avait révélé qu’une fillette, âgée de 10 ans à l’époque, aurait attaqué l’homme de dos.

Dans sa déclaration à la police, elle avait expliqué les circonstances du drame mais aussi les raisons qui l’ont poussée à attaquer l’homme. Selon Le Mauricien, la fillette avait déclaré être harcelée sexuellement et physiquement par Jacques Jocelyn Veerassamy, un ami de son père qui vivait chez elle, au sein de sa famille. Le bureau du DPP avait, à l’époque, décidé qu’aucune charge provisoire ne serait retenue contre elle.

Le DPP a demandé une expertise psychologique de la fillette notamment pour la question de « discernement juridique » au moment de l’agression au couteau. La fillette a été examinée par un panel de psychiatres et de psychologues. Et c’est en se basant sur les deux rapports qu’ils ont soumis de même que sur les éléments d’enquête de la police que le DPP a décidé, « dans l’intérêt public », d’instituer une judicial enquiry.

Il reviendra donc à un magistrat de situer les responsabilités dans cette affaire et de faire part de ses conclusions au bureau du DPP.

Photo : AFP via RTL.fr