Il a tenté de duper les douaniers en faisant croire qu’il était un journaliste du Sierra Leone venu couvrir la visite du président kenyan Uhuru Kenyatta à Maurice. Intercepté par la Customs Anti-Narcotics Section (CANS) de la Mauritius Revenue Authority (MRA) à sa descente d’un vol d’Emirates en raison de sa démarche suspecte le jeudi 11 avril, il n’est pas parvenu pas à dire quel était le nom du président du Kenya.

Ses documents de voyage démontrant qu’il avait fait un transit par Dubaï, aux Emirats arabes unis, après un passage par l’Ethiopie et la Guinée Conakry, le suspect a été envoyé à l’hôpital Jawaharlal Nehru, à Rose-Belle, pour un examen médical. Sur place, il a purgé 50 boulettes d’héroïne dont la valeur marchande est estimée à Rs 13,5 millions. Une enquête a été ouverte par l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) qui a également interpellé la septuagénaire Aissa Baccus venue accueillir le suspect au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport (SSRIA).