Recherché depuis plus d’un an pour blanchiment lié au trafic de drogue, Marc Hansley Désiré Neptune, dit Coco, risque maintenant d’être inculpé de tentative de meurtre. Ce membre du réseau de Curly Chowrimoothoo, à Cité Kennedy, Quatre-Bornes, a foncé avec son bulldozer sur quatre agents de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) venus l’interpeller sur un chantier, à Floréal, ce lundi 19 novembre.

Les agents ont suivi l’éleveur de porcs jusqu’à Cité Kennedy alors qu’il était aux commandes de son engin de terrassement. Il a traversé Vacoas, Hollyrood et Bassin. Des complices ont tenté de bloquer la route aux agents, notamment un véhicule jaune dont les occupants étant armés de sabres.

Cinq hommes de l’ICAC ont fini par se retrouver face à un comité d’accueil composé d’une soixantaine de personnes. Ils ont été attaqués à coup de barres de fer, de parpaings et autres, ce qui les a contraints à vider les lieux. Ils ont tenté d’arrêter de le tirer du JCB, en vain.

Hansley Neptune est soupçonné de jongler avec les millions de roupies du réseau Chowrimoothoo/Townsend dont le point de vent se trouve à côté du stade de foot de la cité ouvrière. Il aurait, entre autres, financé l’acquisition de puissants hors-bords pour ramener de l’héroïne de Madagascar depuis cinq ans.

En octobre 2017, une opération visant à l’arrêter s’était également soldée par une bagarre grâce à des complices. Il avait pu prendre la poudre d’escampette. L’ICAC va enquêter pour déterminer si le bulldozer qu’il a utilisé pour s’attaquer aux agents ne provient pas de l’argent de la drogue. Ces derniers ont porté plainte pour tentative de meurtre au poste de police de Quatre-Bornes.