«The person writing this nonsens must have been dreaming!» Sir Anerood Jugnauth fait peu de cas des remarques du Département d’Etat américain sur Maurice. Celui-ci égratigne Port-Louis sur la question des travailleurs étrangers dans son récent «Trafficking in Persons Report».

Le rapport ne reflète pas la réalité mauricienne,  a assuré le ministre mentor au Parlement il y a deux jours.

Pressé sur les mesures qu’il prenait pour ne pas ternir l’image du pays sur la scène internationale, sir Anerood Jugnauth a répondu qu’il y travaillait. Quand on lui a indiqué que Washington soulignait le fait qu’il n’y avait aucune amélioration entre ce rapport et le précédent, il a tenu a précisé que le rapport précédent avait été publié sous l’ancien régime.