Plus de Rs 200 millions de produits artisanaux importés sont vendus chaque année à Maurice. Le ministre des Entreprises et des coopératives Sunil Bholah déplore la situation et estime qu’il faut ouvrir la voie aux artisans locaux.

Afin de permettre cela, la Chambre de commerce et d’industrie de Maurice s’est associé avec la Small and Medium Entreprises Development Authority (SMEDA) pour créer une nouvelle section sur le site www.taxfreeshopping.mu. L’onglet intitulé Creative Mauritius renvoie vers environ 150 artisans mauriciens. Le site a pour but de diriger les touristes vers les boutiques où ils n’auront pas de taxe à payer. Désormais, ils sont aussi dirigés vers les artisans locaux.

Un outil de géolocalisation est disponible sur le site afin de permettre aux visiteurs de repérer les artisans les plus proches facilement. Pour faciliter la tâche aux acheteurs, un système de paiement en ligne est en cours de développement.