Navin Beekarry, le directeur général de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) désigné par le chef du gouvernement à présider la Task Force chargée d’enquêter sur les personnes mentionnées dans le rapport de la Commission d’enquête sur la drogue n’a aucune crédibilité. C’est en tout cas l’avis de Paul Bérenger. Face à la presse ce samedi, le leader du Mouvement militant mauricien (MMM), a qualifié cette démarche de « farce cynique », de « ridicule » et de « bidon ». Il a également égratigné la décision du gouvernement de nommer trois juges pour la Commission d’enquête sur Ameenah Gurib-Fakim. Il n’a pas manqué non plus d’annoncer que le parti du cœur se prépare à occuper le terrain en vue des prochaines élections législatives.