Breaking news
  • No posts were found

Tag "union of bus industry workers"

[Vidéo] Des travailleurs du transport donnent un «final warning» à Nando Bodha

Cela fait plus d’un an qu’un comité ministériel se penche sur l’accord tripartite proposé au gouvernement. Face à cette lenteur, la Union of Bus Industry Workers (UBIW) a lancé une mise en garde au ministre du Transport et des infrastructures publiques, Nando Bodha, mardi. Le porte-parole de ce syndicat, Ashok Subron rappelle à son bon souvenir la grève qui avait paralysé les transports en commun en 2013. Le syndicaliste exige

[Vidéo] Après la réunion avec Bodha, les syndicats du transport maintiennent l’option d’une grève

Sont-ils ressortis satisfaits de la rencontre d’aujourd’hui avec le ministre Bodha ? Les syndicats du transport qui ont été conviés ne donnent pas de réponse tranchée. Tous, que ce soit la Union of Bus Industry Workers (UBIW), le Front commun Travayer Transport (FCTT) ou la NTC Power Union (NTCPU), veulent des garanties écrites quant à l’emploi avec l’entrée en opération du Metro Express. Des garanties que Nando Bodha, disent-ils, n’est pas

[Vidéo] Metro Express: La Union of Bus Industry Workers veut un accord tripartite sur sur la sécurité d’emploi

Que le gouvernement, les compagnies de transport et les syndicats reconnus discutent de la préservation et de la sécurité d’emploi dans le sillage de l’entrée en opération du Metro Express. Telle est la proposition de la Union of Bus Industry Workers (UBIW). Ce syndicat a soumis une ébauche d’accord en ce sens au ministre Nando Bodha, ce jeudi 17 août. La UBIW souhaite ainsi que le gouvernement s’engage à préserver

[Vidéo] Les employés de Rose-Hill Transport exigent un accord garantissant leur emploi

Le gouvernement et l’entreprise doivent tous deux signer un accord pour assurer les employés de la compagnie de transport qu’aucun d’entre eux ne perdra leur emploi à la suite de la mise en place du Metro Express. C’est ce qu’exigent les employés de Rose-Hill Transport (RHT) syndiqués auprès de la Union of Bus Industry Workers (UBIW). Pour Ashok Subron, le négociateur de la UBIW, les employés de RHT se donnent

[Vidéo] Le Joint Negotiating Panel: «La UBIW doit nous rejoindre» suivant le référendum à la UBS

Pour le Joint Negotiating Panel (JNP) de la United Bus Service (UBS), les résultats du référendum organisé la semaine dernière « ne changent rien ». La Union of Bus Industry Workers (UBIW), affirme Gorah Enathally, a « seulement gagné le droit d’être reconnu à la UBS et de faire partie du JNP ». Le président de la UBS Employees Union conteste également les accusations de « campagne de terreur » avancées par la UBIW et  de

[Vidéo] Les syndicats réclament une deuxième rencontre avec Ramgoolam malgré ses «impairs»

Ashok Subron, animateur de l’Union of Bus Industry Workers est catégorique : Navin Ramgoolam n’a pas tenu ses promesses pour trouver une solution acceptable à la situation dans le secteur du transport. Malgré ses « impairs » le syndicaliste souhaite néanmoins que le Premier ministre intervienne à nouveau. Si la grève dans le secteur est suspendue, l’UBIW précise néanmoins qu’elle envisage sérieusement une « action syndicale » pour le 2 décembre. La forme de celle-ci

[Vidéo] Crise dans le transport: certaines conditions de travail seront examinées au Conseil des ministres

Il y a eu du « progrès », s’accordent à dire Navin Ramgoolam et Ashok Subron à l’issue de la réunion d’aujourd’hui des délégués syndicaux du transport public avec le Premier ministre. Même si sur certains points, dont celui des salaires, souligne ce dernier, « nous ne sommes pas d’accord ». Conditions de travail – qui seront d’ailleurs examinées au Conseil des ministres – et remuneration orders ont donc été à l’agenda des discussions

[Vidéo] La Union of Bus Industry Workers suspend la grève jusqu’à mardi

[Mise à jour – 9h30, 11 octobre 2014] Dans un vendredi soir, l’Employment Relations Tribunal a émis un ordre intérimaire en faveur de Triolet Bus Service contre l’Union of Bus Industry Workers. Et en vertu duquel il est interdit au syndicat de faire ou de préparer une grève. L’affaire sera appelée devant le tribunal ce mardi 14 octobre à 10h30. Les bus rouleront demain. Le syndicat des employés du transport public a,

Crise dans le transport public: vers une «grève illimitée»?

Le ton est ferme, les paroles celles d’un homme qui sait qu’il a le soutien de 99 % des quelque 5 000 employés du transport public. « Il y aura grève ce samedi 11 octobre », prévient Imzad Beeharry, président de la Union of Bus Industry Workers (UBIW). Si les délégués syndicaux, qui ont voté à l’unanimité hier, souhaitaient que cette action syndicale ait lieu en semaine, le président de l’UBIW prône la responsabilité. « En tant

[Vidéo – Transport] Ashok Subron : «Nous sommes prêts pour la bataille comme pour le dialogue»

Le vote de l’ensemble des travailleurs de la Corporation nationale de transport a pris fin aujourd’hui. A l’issue du scrutin aux dépôts de Bonne-Terre et de Rémy Ollier, ce lundi et mardi, c’est donc un total de 4 004 travailleurs qui se sont prononcés quant au déclenchement d’une action syndicale. A ce jour, 3 962 voix, soit « 99 % », souligne Ashok Subron, de la Union of Bus Industry Workers (UBIW), se sont dit en

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>