Breaking news
  • No posts were found

Tag "textile"

Seize produits mauriciens pourront entrer duty free en Chine

L’accord de libre-échange conclut entre Pékin et Port-Louis ne concerne pas que l’achat de 50 000 tonnes de sucres spéciaux. Il permet aujourd’hui à seize produits d’être écoulés sur le marché chinois duty free. Il s’agit principalement de chemises, shorts et pantalons pour hommes en coton qui étaient frappés jusque-là d’une taxe de 16%. De même que des t-shirts, «singlets» et autres vestes en coton assujettis d’une taxe de 14%. Sans compter

[Vidéo] Travailleurs étrangers et agents de sécurité : La CTSP dénonce des discriminations

Reeaz Chuttoo n’en revient pas. Des opérateurs du textile ont été autorisés à ne plus verser de cotisations sociales au nom de leurs employés étrangers durant deux ans. Cela suivant une décision de Xavier Duval, alors aux commandes des Finances. Or, c’est de la discrimination, soutient le président de la Confédération des travailleurs du secteur privé. Alors que la législation mauricienne est censée garantir un traitement égal aux locaux et

[Vidéo] Bedino Ltd et Texto Ltd: Incertains sur leur sort, des employés manifestent

Ils sont dans l’angoisse car incertains de leur avenir. Quelque 75 employés des usines Bedino & Sons et Texto ont manifesté devant la Victoria House, ce matin, aux côtés de leur négociateur Atma Shanto. Ce dernier a fustigé les lois du travail qui favorisent, dit-il, les licenciements abusifs. Les employés de Bedino s’étaient rendus au bureau du Travail, le 21 décembre dernier, car sans salaire depuis novembre. Ceux de Texto avaient trouvé portes closes,

[Vidéo] Universal Fabrics et Kline Textiles: Plus de 300 employés privés de bonis de fin d’année

Ils ne toucheront pas leurs bonis de fin d’année. C’est ce qu’ont appris plus de 300 employés de Universal Fabrics Ltd et de sa «sister company» Kline Textiles, selon le syndicaliste Atma Shanto. La direction, explique-t-il, en a informé les chefs de département. Un employé étranger a, de plus, été blessé sur son lieu de travail et admis à l’hôpital. Le manager de l’entreprise aurait, selon Shanto, réparé l’appareil sur lequel

[Vidéo] Le ministre d’Etat indien Giriraj Singh impressionné par les PME locales

Curieux du tissu économique local, Giriraj Singh a souhaité visiter une petite et moyenne entreprise (PME) locale avant la fin de sa visite officielle à Maurice, ce weekend. Ainsi, c’est à Fit-U Garment de St Pierre que le ministre d’Etat indien pour les micro et PME a effectué une visite. Pour Giriraj Singh, le textile demeure l’un des secteur industriels les plus florissants au niveau mondial. Il s’est ainsi dit

[Vidéo] L’Etat paiera le billet retour des employés d’Avant Mauritius qui veulent rentrer en Inde

Ils pourront rentrer chez eux, s’ils le souhaitent. L’Etat prendra en charge le billet retour des ressortissants indiens licenciés d’Avant Mauritius qui souhaitent retourner dans la Grande péninsule. Ils repartiront cependant sans les deux mois de salaire qui leur sont dus. La loi ne prévoit aucun fonds pour ce genre de cas, se désole le ministre du Travail Soodesh Callichurn. Celui-ci a animé un point de presse à l’issue de

[Vidéo] Ashit Gungah: «Le textile a de l’avenir mais il faut aller vers le haut-de-gamme»

« Le textile a de l’avenir à Maurice », assure le ministre de l’Industrie et du Commerce. Si l’on veut demeurer compétitifs, cependant, il faut aller vers des produits « haut-de-gamme », soutient Ashit Gungah. Et que les jeunes s’engagent dans ce secteur. Certes, les machines de plus en plus sophistiquées permettent « des économies en termes de ressources humaines ». Des techniciens sont toutefois nécessaires pour les manier, indique le ministre. Il assistait, ce matin,

[Vidéo] Ciel poursuit ses investissements à Maurice et à l’étranger sur fond de forte profitabilité

L’année 2014 avait vu une profonde restructuration du groupe. Un an plus tard, la direction de Ciel estime que ce changement, allié à la stratégie d’internationalisation du groupe, porte ses fruits. Ainsi, les bénéfices du groupe sont passés à presque Rs 1,9 milliard, alors qu’ils dépassaient légèrement le milliard de roupies l’année financière précédente. Une profitabilité portée par la forte croissance dans le pôle financier de Ciel, mais aussi par les bons résultats

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>