Breaking news
  • No posts were found

Tag "smart city"

Manifeste de la désobéissance économique

Uniciti; Moka Smart City; Mon Trésor Smart City; Mont Choisy Smart City; Jin Fei Smart City. Quel benêt osera prétendre que le gouvernement actuel n’arrive pas à faciliter des projets de développement majeurs dans le pays ? Une autocongratulation s’impose. Chantons les louanges du secteur privé – apparemment, c’est plus convenable de dire «la communauté des affaires» – et du gouvernement. En fait, nous n’y arrivons pas. Car la sensation de

[Vidéo] Uniciti, la smart city du groupe Medine, sort de terre

Des Rs 35 milliards requis pour compléter Uniciti, Rs 2,8 milliards ont déjà été mobilisées par le groupe Medine. A terme, la smart city de l’Ouest qui intégrera la région de Flic-en-Flac, Cascavelle, Beaux-Songes et Rivière-Noire, comptera 12 000 habitants et générera 6 000 emplois. Pravind Jugnauth a lancé officiellement Uniciti, ce jeudi 8 septembre. La smart city du groupe Medine facilitera l’implantation d’entreprises et comportera des quartiers résidentiels haut de gamme. Elle fera également la part belle

[Vidéo] Pravind Jugnauth prévoit des investissements étrangers record en 2017

Il préfère ne révéler aucun chiffre quant aux investissements directs étrangers (IDE) enregistrés durant le premier semestre de cette année. Mais Pravind Jugnauth affiche la confiance. Le Premier ministre et ministre des Finances annonce même que les IDE pour toute l’année 2017 afficheront un taux record. Le chef du gouvernement s’est rendu, ce lundi 14 août, sur le chantier du parc de Mont-Choisy. Cette smart city, dit-il, est le reflet de la confiance

[Vidéo] Moka Smart City veut accueillir 5500 habitants et créer 3500 emplois en 15 ans

C’est sur 450 arpents que la Smart City de Moka va s’étendre durant les différentes phases de son développement échelonné sur les 15 années à venir. Située dans une zone d’habitation, de commerce, d’affaires, d’éducation et de loisirs le projet du groupe ENL a vocation à accueillir  5 500 nouveaux habitants dans un peu moins de 500 lotissements et appartements s’étendant de Gentilly à Bagatelle dans une zone qui sera desservie

[Vidéo] Jin Fei Smart City: Les premiers bâtiments «iconiques» sortiront de terre en 2018, dit le promoteur

Appartements de luxe, un centre de conférences, deux hôtels cinq étoiles ou encore une université de médecine adossée à un hôpital feront partie de la première phase de la Jin Fei Smart City. Si Liu Xin, chef des opérations du chantier, précise que les travaux de la première phase se termineront en 2022, il estime que dès 2018, les premiers bâtiments de la smart city commenceront à sortir de terre. La construction du premier

[Vidéo] La Compagnie de Mont Choisy propose un boulevard de Grand-Baie à Triolet

Sur trois kilomètres, un boulevard. De Grand-Baie à Triolet en passant par Pereybère ou encore Mon Choisy. Telle est la vision de la Compagnie de Mont Choisy, qui travaille activement à la préparation du plan directeur de sa Smart City. Le projet est pour l’heure au stade de work in progress, a expliqué cette semaine Vincent Rogers, président du conseil d’administration de la compagnie. La rencontre avec la presse, ce

[Vidéo] Smart City: L’Etat doit expliquer les concessions fiscales faites à Omnicane, dit Rezistans ek Alternativ

Si les calculs de Rezistans ek Alternativ sont bons, les concessions fiscales dont bénéficieront les smart cities seront « colossales ». Le parti au papillon s’est appuyé sur le premier projet officialisé, celui d’Omnicane, pour faire le compte des sommes dont le groupe se verra exempter. A terme, et en se basant sur les éléments disponibles au niveau du public, les exemptions fiscales avoisinent les Rs 7 milliards, indique Ashok Subron, porte-parole du parti.

[Vidéo] Jinfei : Le contrat signé, le promoteur a 6 mois pour débuter ses travaux

« Nous avons appris des erreurs du passé », explique le ministre du Logement et des Terres. Selon Showkutally Soodhun, c’est ce qui explique pourquoi le contrat entre SilkRoad International Investment Corporation Ltd et son ministère a pris une semaine pour être finalisé. Le précédent contrat liant l’Etat à Shanxi Jinfei Investment Co Ltd avait été résilié par le gouvernement début 2015. Le nouvel accord stipule notamment que le promoteur de la zone économique

[Yihai Smart City] Les apparences seraient-elles trompeuses ?

C’est une affaire qui, sur papier, n’en est pas une mais qui en cache une autre. Vishnu Lutchmeenaraidoo, Roshi Bhadain, la State Investment Corporation (SIC), le Board of Investment et l’Independent Commission against Corruption sont les acteurs d’une intrigue aux rebondissements quotidiens. En cause : le projet de smart city de l’entrepreneur chinois Li Hai sur les terres du Domaine les Pailles (DLP). Il est rare que le Conseil des ministres lui-même décide

[L’interview] Rajiv Servansingh: «Le projet Heritage City devrait être mis au frigo»

L’ancien directeur régional du Board of Investment et consultant en investissement estime que la stratégie Smart City du gouvernement n’est pas la meilleure. Pour lui, les développements fonciers sont effectués sans tenir compte des personnes qui sont appelées à occuper les lieux. Plus fondamentalement, Servansingh s’inquiète de la faiblesse des institutions qui n’arrivent pas à concrétiser les projets d’investissement étrangers. La faute, estime-t-il, à des dérives nées dans le passé. Mais

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>