Breaking news
  • No posts were found

Tag "sir anerood jugnauth"

Ce que vous n’avez pas vu sur vos écrans ce 13 novembre

La Private Notice Question (PNQ) du jour ayant été adressée au ministre Anwar Husnoo, les fonctionnaires de la Santé prennent place dans l’hémicycle une quinzaine de minutes avant le début de la séance. 11h30, la sonnerie retentit et Husnoo commence à lire sa réponse qui dure huit minutes. Le leader de l’opposition, des photos prises à l’hôpital du Nord à l’appui, déplore l’état des toilettes et l’absence de papier toilette.

[Vidéo] Jugnauth invite ceux qui l’accusent de mise en scène à «faire du cinéma»

«Saisie louche» ? Le Premier ministre prend ombrage des remarques de Paul Bérenger suivant la saisie de quelque 110 kilos d’héroïne la semaine dernière. Aux critiques du leader du MMM, qu’il n’a pas nommé, Pravind Jugnauth prend le soin de répondre. Il invite le chef des mauves, qui estime que l’opération est une «mise en scène», à «faire du cinéma» au lieu de rester en politique. Le chef du gouvernement était à

SAJ : Il n’est pas possible de rétablir la peine de mort

«La possibilité de rétablir [la peine de mort] n’existe pas depuis l’adoption de l’Adoption of Death Penalty Act en 1995.» De plus, il y a un «consensus sans équivoque» sur le plan mondial au niveau des mouvements des droits humains sur le plan mondial. C’est ce qui ressort d’une réponse de sir Anerood Jugnauth à une question parlementaire de Danielle Selvon. La peine capitale est seulement suspendue, et non abrogée.

Le triste spectacle de la présidence

Il est sain d’exclure certaines institutions de la propension générale des Mauriciens de tout voir par le prisme de la politique. Le judiciaire est ainsi une des rares institutions à être perçue comme étant en dehors de la mêlée. A fortiori, il devrait en être de même pour la présidence. Car la Constitution confie au chef de l’Etat la responsabilité de «uphold and defend» la loi suprême de la République

[Vidéo] Investment Banking Licence: Gurib-Fakim est intervenue en faveur de Sobrinho auprès de SAJ

L’ex-présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim avait écrit à l’ex-Premier ministre, Sir Anerood Jugnauth (SAJ), à présent ministre mentor, le 27 octobre 2017 au sujet d’un Investment Banking Licence en faveur d’Alvaro Sobrinho. Cette révélation a été faite par Pratima Soorawon, une Office Management Assistant à la State House devant le président de la Commission d’enquête Asraf Cauhnye ce jeudi 1er novembre. Dans sa lettre, l’ex-présidente a énuméré les activités

[Vidéo] Virendra Ramdhun au père Labour : «Met to 60 kandida e vinn Premie minis»

Le président de la Hindu House a tiré à boulets rouges sur le père Jean Maurice Labour. Virendra Ramdhun a défié le membre du Comité diocésain 1er février de se présenter aux élections générales. «Mo challenge li: met to 60 kandida si to solid, to ena mazorite. Met to 60 e vinn Premie minis to mem, pret.» Un défi lancé devant le Premier ministre Pravind Jugnauth et divers membres de son Cabinet,

[Vidéo] Bérenger et Duval accusent SAJ de mal gérer les PNQ qui lui sont adressées

Paul Bérenger et Xavier-Luc Duval sont du même avis. Sir Anerood Jugnauth gère mal ses réponses pour les Private Notice Questions (PNQ) qui lui sont adressées. Les leaders du Mouvement militant mauricien (MMM) et du Parti mauricien social-démocrate (PMSD) s’exprimaient lors de leurs conférences de presse respective à Port-Louis le samedi 27 octobre pour commenter l’actualité politique du pays. Le leader de l’opposition considère que le ministre mentor ignore la

[Vidéo] La réorganisation de la police et des prisons nécessaire selon le leader du MMM

«Papa ek piti pe comport zot kuma dir tu korek». Le leader du Mouvement militant mauricien (MMM), Paul Bérenger, déplore l’attitude du Premier ministre et de son père, le ministre mentor, face à la situation dans laquelle se trouve la situation de l’ordre et de la paix. Notamment au sein de la police et des prisons. Lors de sa conférence de presse hebdomadaire tenue ce samedi 27 octobre à l’hôtel

Rs 20 000 suffiront désormais pour un test de paternité au FSL

Mieux vaut tard que jamais. Les Mauriciens désirant vérifier s’ils sont bien les géniteurs de leurs enfants pourront désormais s’en remettre à la police scientifique, le Forensic Science Laboratory (FSL), contre paiement de Rs 10 000 pour chaque échantillon qui sera soumis à analyses. Deux sont nécessaires pour établir une filiation et le montant de ce service restera inchangé pendant au moins trois ans. Ce développement intervient après des années

[Vidéo] Pravind Jugnauth profère de graves allégations contre le Parti travailliste

Sir Anerood Jugnauth et Pravind Jugnauth semblent être en campagne électorale. L’ex-chef du gouvernement n’a pas cessé de ressasser « lepok margoz » alors que son fils a énuméré son bilan comme Premier ministre avant de s’attaquer avec virulence à la presse et à l’opposition lors d’un congrès du Mouvement socialiste militant (MSM) à Rivière-du-Rempart, ce vendredi 26 octobre. Le locataire du Bâtiment du Trésor a affirmé être en présence

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>