Breaking news
  • No posts were found

Tag "shakilla jhungeer"

[Vidéo] Le MMM constitue son «équipe gouvernementale» pour les «élections générales anticipées»

Paul Bérenger affirme que son parti est désormais prêt « à toute éventualité », vu le contexte politique qu’il juge volatile. C’est donc « sans arrogance » mais convaincu de la force des mauves, que la direction du MMM peaufine en ce moment non seulement la liste de ses candidats, mais également « l’équipe gouvernementale » que proposera le parti en cas « d’élections générales anticipées ». Revenant sur les remous actuels autour du dossier Sun Tan Hotels,

[Vidéo] L’absence de Shakilla Jhungeer écourte la réunion du Parliamentary Committee de l’ICAC

« Ce n’est que partie remise. » C’est ce qu’a confié Maneesh Gobin, président du Parliamentary Committee de la Commission anticorruption, à l’issue d’une réunion qui a duré à peine plus d’une demi-heure. La cause : l’absence de Shakilla Jhungeer, dans l’incapacité de se rendre à la rencontre prévue pour 13h, étant souffrante. Pour Maneesh Gobin, la rencontre écourtée d’aujourd’hui s’est néanmoins « très bien passée ». Shakeel Mohamed, député travailliste, estime toutefois que c’est une

[ICAC] Sir Anerood Jugnauth refuse la démission de Shakilla Jhungeer

L’article 19(5) de la Prevention of Corruption Act permet au Premier ministre de prendre cette direction. C’est donc en vertu de ce texte de loi que sir Anerood Jugnauth a refusé la démission de Shakilla Bibi Jhungeer. Dans un communiqué émis peu avant 13h30 ce vendredi, le chef du gouvernement demande à la juriste de « reconsidérer sa position pour assumer pleinement ses responsabilités au sein de l’ICAC selon les pouvoirs

Affaire Sun Tan: L’ICAC «regrette la persistance de commentaires sans retenue»

La Commission anticorruption n’a pas tardé à réagir. Elle a émis un communiqué cet après-midi, une heure à peine après réception dans les salles de rédaction de celui de Shakilla Jhungeer, qui a annoncé sa démission du board de l’ICAC. Le directeur général de l’Independent Commission against Corruption (ICAC) tient ainsi à rappeler que les investigations sur l’affaire Sun Tan, que mentionne la juriste, sont « toujours en cours ». Et « regrette

En désaccord avec la direction de l’ICAC, Shakilla Jhungeer claque la porte du board

La jeune juriste, nommée membre du conseil d’administration de la Commission anticorruption en début d’année, a annoncé, dans un communiqué, sa démission ce mardi après-midi. Disant son attachement au « rule of law » et aux « procédures établies », Shakilla Jhungeer estime néanmoins que l’ICAC va à l’encontre de ces principes, « notamment dans le cas de Sun Tan (PTY) Ltd ». Motivant sa décision, Bibi Shakilla Jhungeer explique ne pas vouloir être dans l’obligation

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>