Breaking news
  • No posts were found

Tag "scandale financier"

[Vidéo] Seemadree Rajanah autorisé à rentrer chez lui après son deuxième jour d’interrogatoire

L’escale du Chief Operating Officer de la BAI aux Casernes centrales a été plus courte aujourd’hui. Son interrogatoire under warning s’est poursuivi ce matin durant environ deux heures. Seemadree Rajanah a ensuite pu rentrer chez lui, peu avant midi. Les enquêteurs du Central Criminal Investigation Department n’en ont pas pour autant fini avec lui. Rajanah devrait, en effet, revenir aux Casernes centrales pour les besoins de l’enquête. Photo : Seemadree Rajanah

[Vidéo] Seemadree Rajanah interrogé sur les transactions financières au sein du groupe BAI

Le Chief Operating Officer du groupe BAI n’avait pas été interrogé depuis le début de l’affaire, début avril. Ce jeudi, l’ancien proche collaborateur de Dawood Rawat, qui aurait été au fait des plus importantes décisions au sein du groupe, a été convoqué au Central Criminal Investigation Department pour éclairer les enquêteurs sur certaines transactions financières. Seemadree Rajanah s’est refusé à tout commentaire à l’issue de son interrogatoire qui a duré

[Vidéo] Son 2e jour d’interrogatoire terminé, Adeela Rawat comparaît en Cour de Curepipe

Adeela Rawat était de retour, ce mercredi, aux Casernes centrales vers 10h en compagnie de son avocat Yahia Nazroo pour la suite de son interrogatoire. Peu avant midi, elle a été conduite au tribunal de Curepipe où elle devra répondre de trois accusations : « conspiracy to defraud », « money laundering » et « fraudulent use of company property ». La directrice de Seaton Investment avait été arrêtée puis relâchée sur parole hier après quatre heures

[Vidéo] Libérée sur parole, Adeela Rawat sera de nouveau aux Casernes centrales ce mercredi

Interrogée under warning, Adeela Rawat a, durant la journée, été placée en état d’arrestation par les enquêteurs du Central Criminal Investigation Department. La directrice de Seaton Investment devra répondre de trois charges : conspiracy to defraud, money laundering et fraudulent use of company property. Adeela Rawat sera de retour aux Casernes centrales, ce mercredi 17 juin, pour poursuivre son interrogatoire.

[Vidéo] Adeela Rawat est aux Casernes centrales pour interrogatoire

C’est la deuxième fille de Dawood Rawat à être entendue dans le cadre de l’enquête sur l’affaire BAI. Adeela Rawat s’est rendue, ce matin, aux Casernes centrales, où elle est interrogée under warning. Un exercice qui devait avoir lieu le 8 juin dernier, mais que la police a préféré renvoyer pour pouvoir étudier de nouveaux documents. La directrice de Seaton Investment est arrivée accompagnée de ses hommes de loi Gavin Glover

Dawood Rawat réclame un milliard de dollars à l’État pour «appropriation illégale» du groupe BAI

Des « raisons purement politiques », soutient Dawood Rawat, motivent l’action du gouvernement envers  le groupe BAI. Celui-ci, affirme son fondateur dans un communiqué émis ce jeudi 11 juin, a été sujet à une « appropriation illégale » par l’Etat mauricien. Outre son action pour diffamation contre deux journaux mauriciens et un magazine français, Dawood Rawat entend contester, de Paris, « la mesure illégale et infondée dont il a été victime ». La première étape de l’action en droit de ce dernier a été franchie

L’interrogatoire d’Adeela Rawat reporté

Elle était attendue aux Casernes centrales ce lundi matin pour être entendue par le Central Criminal Investigation Department. Et peut-être même arrêtée dans le cadre de l’enquête sur l’affaire BAI. Mais Adeela Rawat n’est pas venue. Son rendez-vous d’aujourd’hui ayant été annulé par la police. Les enquêteurs indiquent être en possession de nouveaux documents. Qu’ils devront étudier avant de convoquer à nouveau Adeela Rawat. Pour l’heure, aucune nouvelle date n’a

[Vidéo] Laina Rawat libérée sous caution

La directrice de Seaton Investment peut rentrer chez elle aujourd’hui. La magistrate K. Sockalingum-Juwaheer, devant qui la fille du fondateur du groupe BAI a comparu en Cour de district de Curepipe, a fixé le montant de la caution à Rs 125 000 et celui de la reconnaissance de dette à Rs 5 millions pour chacune des trois charges retenues contre Laina Rawat. Arrivée en Cour aux alentours de 12h30, Laina Rawat est apparue abattue. Son

[Vidéo] L’État s’engage à rembourser les clients «innocents» de Bramer Asset Management

Une solution a finalement été trouvée pour les clients de Bramer Asset Management. En dépit de sa propre incertitude de départ, indique Vishnu Lutchmeenaraidoo, en raison des montants élevés en jeu. Les investissements consentis, explique le ministre des Finances, sont de Rs 5 milliards, par 6 362 Mauriciens. Comme annoncé par le comité de soutien mercredi, la formule de remboursement est similaire à celle utilisée pour les souscripteurs au plan Super Cash Back Gold. « Nous avons

[Vidéo] Rishi Sookdawoor, CEO de BAI, continue sa collaboration avec la police

Le CEO de BAI était de retour aux Casernes centrales, ce mardi 27 mai. Cela dans le cadre de l’enquête toujours en cours sur la pyramide de Ponzi qui, selon le gouvernement, a été mis en place au sein du groupe fondé par Dawood Rawat. Dans une courte déclaration, Hervé Duval Jr, avocat de Rishi Sookdawoor, a indiqué que son client continue de collaborer avec la police.

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>